Vers une sortie du système gouvernemental tel qu’il est aujourd’hui ?

La Ve République est probablement à revoir et peut-être même notre "démocratie" telle qu’on l’applique. Elle devrait être "un système de gouvernance qui s’articule du bas (la population) vers le haut (l’exécutif, le législatif) et non l’inverse" d'après Ludovic Mallot du Contrepoints, ce qui ne semble pas être le cas aux vues des récents événements et manifestations de protestations.

Les grèves à répétitions sont pour moi une preuve que quelque chose ne va pas dans le système français. En effet je considère la grève et autres manifestations anti-gouvernementales, telles que « nuit debout » récemment, les mouvements des agriculteurs en colère ou encore les protestations des nantais avec l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes, comme un des symptômes du dysfonctionnement de notre système. Une écoute permettra de prodiguer des soins mais l’ignorance gangrènera notre société.

 

L'une des solutions proposées par certains seraient de sortir de l'euro, considérée par beaucoup comme une prison monétaire, mais pour moi, l'euro n'est pas réellement le problème. Ce serait plus la philosophie capitaliste dans son ensemble (changer de monnaie, ou retourner aux francs ne changera pas grand-chose à notre problème).

Bien sûr il est peu probable que les hautes sphères se décident à réformer le système capitaliste actuel puisse qu’elles s’y complaisent. C’est à ceux qui souffrent et ceux qui compatissent à leur souffrance à sortir dans la rue pour secouer ces dirigeants aveugles.

 

Aussi puisque l’on parle des dirigeants, mon choix est de participer aux votes. Cependant je ne choisis aucun parti, l'abstention laisse entendre que l'on n'est pas intéressé mais qu'on laisse les autres choisir à notre place alors que le vote blanc ou nul représent le "non-choix" des acteurs politiques en présence et ça, selon moi, peut mener à une refonte de ce système malade.

 

 

Retrouvez-nous sur notre page Facebook pour plus d’articles, de conseils et laissez-nous un commentaire. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0